x

Transport Ecologique & Mobilité Durable

transport-ecologique-marrakech.jpg

25 juil. 2019 5 min to read

Transport Ecologique & Mobilité Durable

Catégorie : Transport

Auteur: Fatimzohra Amori

Les projets « amis de l’environnement » au Maroc

 

Le Maroc a doublé ses efforts déployés pour la lutte contre la pollution  et la dégradation de son environnement, la qualité de l’air,  de l’eau,  le recyclage des déchets,  

La mobilité durable … ce sont tous des défis que le Maroc a pris afin de pouvoir préserver son environnement.

Un ensemble de projets ont été lancés afin de mettre en action tous les visions et les accords réalisés.

Le recyclage des déchets et la production de l’énergie

Le Maroc s’est lancé dans le projet de la production de l’électricité à partir des déchets, Cette initiative vise à produire  20 % de déchets recyclés et valorisés d’ici 2022 et 52 % d’électricité à partir d’énergies renouvelables en 2030. Une manière de renforcer les engagements avec les pays étrangers qui encouragent ces initiatives marocaines.

Cette énergie est récupérée à travers la fermentation des déchets  et la récupération de son biogaz dégagé, dans ce cas, les déchets deviennent des mines d’ors et une vraie source d’énergie qui va permettre de faire des économies en matière du coût de l’énergie.

Le traitement des eaux usées

Ces dernières années, le Maroc a  développé la réutilisation des eaux usées, une vrai source pour l’irrigation en agriculture et des espaces verts tel que les jardins et les golfs, pour cela plus de 117 stations d’épuration des eaux usée ont été mise en place dans plusieurs villes du royaume, des projets qui traite plus de 45% de 550 millions m3 par an des eaux usées. Ces stations apportent une grande aide en matière d’eau surtout après la succession des ans de sécheresse et la faiblesse de la nappe phréatique qui s’affaiblit de plus en plus.

La centrale solaire Noor Ouarzazate

 l’un des grands projet en matière d’énergies renouvelable, la centrale solaire Noor Ouarzazate a  lancé en 2013 , un projet qui vise à l’horizon de 2030 que le Maroc soit l’un des premiers pays au monde en matière de la production des  énergies renouvelables , les résultat étaient très impressionnants, pour cela le Maroc s’est lancé dans la seconde étape, et la construction  de 3 autres centrales, Nour 2, 3 et 4 .

Ce projet vise à répondre Une fois achevée aux besoins en électricité de plus de 2 millions d’habitants.

Le transport écologique au Maroc

Comme dans plusieurs villes marocaines, le transport écologique à Marrakech, devient une priorité afin de pouvoir minimiser la pollution de l’air et mettre en place des moyens de transport respectant l’environnement, sans émissions de Carbone et avec une utilisation des énergies renouvelables.

Le projet de vélos-taxis représente une très bonne initiative vis-à-vis à la protection de l’environnement, la création de l’emploi  et l’innovation en matière de transport pour les touristes et la population locale. Ce projet a été lancé à Rabat, une alternative  des autres moyens de transport qui servent à se déplacer dans les ruelles de l’ancienne médina et pour les  balades touristiques dans la ville. Ces tricycles sont menés d’un moteur électrique lié directement aux pédales afin de réduire la pollution de l’air et préserver l’environnement.

Les bus électriques à Marrakech sont aussi une belle initiative en matière de la préservation de l’atmosphère, des bus sans émissions de gazes à effets de serre, alimentés à partir d’une station équipée de panneaux photovoltaïques, un projet qui vise à développer une mobilité urbaine à « zéro émission » dans la ville ocre.

Le plan national de la lutte contre la pollution de l’air au Maroc

La dégradation de l’air au Maroc a nécessité un contrôle urgent, et une mise en place d’une solution efficace afin d’en mettre fin ou le minimiser en moins, La secrétariat  d’Etat chargée du Développement durable a lancé le plan national de l’air, ce dernier vise à renforcer le  Réseau national de surveillance de la qualité de l’air et du  cadre réglementaire en matière de la pollution de l‘atmosphère, réduire les rejets atmosphériques causés par les secteurs du transport et de l’industrie, et promouvoir une communication qui va sensibiliser ces acteurs contre la pollution de l’air. Ce plan va s’étaler de 2018 jusqu’au 2030 en particulier dans la ville de Rabat et Casablanca, un projet composé de 29 stations responsables de la  mesure en continu des polluants dans l’air.

La protection de l’environnement au Maroc contre la pollution constitue donc un grand projet qui traduit la forte vision basé sur la stratégie nationale de développement durable.

Leave a comment

Comments

A Propos

transfert-aeroport-marrakech.jpg

Homiros Tours est une agence de transport touristique basée à Marrakech, filiale de Traces Berbères Voyages, qui organise depuis des années des excursions, circuits et voyages partout dans le Maroc

Lire la suite ...

Bienvenue

Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]
[ ]
[ ]

En ligne

  • Invités :1
  • Membres :0
  • Nombre total de membres inscrits :137
  • Nouveau membre :SasCet
  • Record en ligne :41
    Invités :41 Membres :0 sursamedi 22 août 2020 - 09:33:42

Articles par mois

Newsletter subscribe